Canon XC10, camescope 4K capteur 1 pouce à optique fixe à 2000€

Canon XC10, camescope 4K capteur 1 pouce à optique fixe à 2000€, pour quels usages ? NAB-2015

Ca y est Canon lance des camescopes 4K grands capteurs, mais fait un choix surprenant avec ce XC10 à optique fixe. Décryptage de ce que les indépendants peuvent attendre de ce photo-camescope.

Ergonomie et qualité d’image du Canon XC10 en résumé

Eh oui une news de décryptage d’une caméra c’est long ! Pourquoi ? Parce qu’il faut parler de tout ce qui est  combiné pour créer l’image: capteur, optique, traitement du signal, compression. Et en parallèle se faire une première idée de l’ergonomie de prise de vue et audio que propose ce camescope. Alors pour les plus pressés la maison vous offre en apéro un résumé ce qui va suivre 😉

Canon-XC10-camera-4K-kit-completLa XC10, en précommande autour de 2000€ et prévu pour juin 2015, est un compromis pour filmer en 4K car son optique est fixe et son capteur de seulement 1 pouce (plus petit que sur un GH4) aura un impact sur le rendu d’image recherché (qui ne sera pas celui d’un reflex à capteur 35mm). En contrepartie c’est presque un bridge, à la forme compacte et de seulement 1 Kg.

L’ergonomie tend favorablement du côté des caméscopes plutôt que des réflex, ce qui offre une visée avec écran orientable, loupe, poignée, boutons assignables sous la main en cours de tournage.

Son grand angle de 27mm à 2.8 est attrayant mais le fait que le zoom x10 n’ouvre qu’à 5.6 (à partir de quelle focale ?) doit rendre conscient des limitations.

Limité à la profondeur de couleur 8bit par son processeur d’image, le travail de l’image vidéo d’une XC10 se fera dès la prise de vue et pourrait satisfaire des besoins de reportages filmés/montés en 4K ou filmés en 4K et montés en HD avec un choix de recadrage dans l’image. Mais l’image devrait vite montrer ses limites si on compte l’étalonner, il faudra donc voir la capacité réelle de travail de l’image en Log qui est implémenté. Le XC10 enregistre des fichiers 4K (ou HD) jusqu’au 30P maxi, encodés en H264 sur cartes CF rapides.

Le mode photo n’est pas anodin pour les professionnels en service multimédia : photo par extraction intégrée des images d’une vidéo 4K, ou prise de photo directe, qu’on pourra aussi transmettre en wifi à son smartphone pour vite la partager.

Le XC10 ne vient pas sur le terrain des GH4 et A7s, et se retrouve face aux camécopes 4K

Etrange choix de Canon de ne pas nous laisser utiliser nos optiques sur ce XC10 (malgré le facteur de crop x3 pour optique Full Frame), car du coup ce produit ne peut faire face à la polyvalence optique d’un GH4 ou A7S, et se retrouve face à des camescopes grand public 4K (dont certains 2x moins chers). Il faudra donc attendre des tests de comparaison de qualité d’image et de tournage en basse lumière pour voir si le capteur de ce XC10, plus grand que celui des camescopes et normalement avec une meilleure plage dynamique,  se distingue vraiment.

Avec ce produit hybride Canon a le mérite d’une offre sur le 4K dans la gamme de prix de ses reflex, alors que les utilisateurs de DSLR, Canon comme Nikon, attendent toujours que la montée en résolution de la vidéo arrive sur de nouvelles générations de reflex Full Frame des deux marques.

 XC10 : la compacité d’un reflex avec l’ergonomie d’un camescope

poignée Canon XC10 façon C100 ou C300

La poignée sur le côté est orientable est fonction de sa position de prise de vue. En plongée ou contre-plongée la poignée orientable se combine à l’écran orientable.

Nous connaissons les concessions d’ergonomie que nous impose la prise de vue vidéo avec un reflex, et l’accessoirisation nécessaire autour pour la visée, les filtres ND, une meilleure tenue en main etc.

Canon-XC10-camera-4K-loupe-viewfinderComparé à un réflex le XC10 apparait donc bien pensé pour la vidéo :

  • avec une poignée orientable inspirée de celle de la Canon C100,
  • Canon-XC10-camera-4K-ecran-lcd-orientableun écran orientable également transformable en viseur avec une loupe livrée d’origine,
  • quelques boutons importants facilement accessibles lors de la prise de vue et aux fonctions assignables et personnalisables via le menu

Canon-XC10-camescope-4k-boutons-assignablescomme le bouton « 3 » sur la poignée réglé par défaut sur  « Magnification » pour agrandir l’image lors de la mise au point,

Canon-XC10-camera-bridge-4K-push-autole bouton « 2 » devant pour effectuer un push auto pour solliciter ponctuellement la MaP automatique etc.

  • un vrai bouton de lancement d’enregistrement vidéo sur la poignée, comme sur les camescopes
  • deux molettes sur la poignée pour régler le diaph et la vitesse
  • la bague de zoom est large mais celle de mise au point me semble un peu fine. Elles ne sont pas conçues par défaut pour accueillir un Follow-Focus mais bien un travail à la main.
  • une prise micro et casque (ouf elle est bien là !)
  • le précieux contrôle à distance via wifi que je trouve très utile quand on tourne seul une interview par ex.

Je m’interroge sur les fonctions d’assistance à la prise de vue intégrés : occilos, peaking, zebra ? et sur l’ergonomie de réglage de volume de l’entrée audio. Canon ne le montre pas dans sa vidéo de présentation.

Il ne semble pas intégrer de filtres ND, ce qui aurait eu tout son sens sur une caméra à optique intégrée.

Le travail de l’image sur le Canon XC10

Quel impact du choix d’un capteur 1 pouce pour la Canon XC10 ?

Le capteur est beaucoup plus petit que sur les réflex ou la gamme EOS C100/300. C’est un capteur de taille 1 pouce comme sur les Nikon série 1, ou proche d’une Blackmagic Pocket Cinema Camera, mais plus petit que d’un Panasonic GH4.

Les fans du travail avec un gros flou d’arrière plan avec un reflex Full Frame de type 5D MIII ne retrouveront donc pas leur rendu d’image habituel à focales équivalentes… mais ce sera aussi une sécurité pour éviter de produire des images 4K toutes floues alors que cette montée en résolution supporte encore moins bien les erreurs de réglage de MaP qu’en HD !

L’inconvénient d’une telle taille de capteur c’est que si on mettait dessus une optique Full Frame d’un 5D Mark III par exemple, ça donnerait : la focale x3 (ce qu’on appelle un « facteur de crop ») ! Donc un 24mmx3= un 72mm !

Le souci principal avec ces caméras à petits capteurs c’est donc de trouver des optiques pour du grand angle, souci bien connu avec une Pocket Cinema Caméra par exemple. Contrairement à BlackMagic qui a assumé ces limites sur la Pocket en nous laissant choisir nos optiques en connaissance de cause, Canon a pris le parti de verrouiller d’office l’usage du XC10 à une optique fixe.

Une optique zoom x10  avec un grand angle ouvrant à 2.8, mais tombant vite à 5.6

Malgré l’inconvénient du « facteur de crop » X3 du capteur 1 pouce, saluons le grand angle de cette optique fixe : l’équivalent d’un 27mm ouvrant à 2.8, plutôt sympa. L’optique fixe est en fait un zoom x10 (8.9mm-89mm) qui donne en équivalent 35mm un 27-270mm.

Canon XC10 cam grand capteur optique 27-270mmLe grand angle semble d’ailleurs l’usage le plus intéressant de ce Canon XC10 car dès qu’on part sur les longues focales la sensibilité de l’optique s’écroule à 5.6 ;-( Ca rend le XC10 plus adapté à la prise de vue extérieure en pleine journée plutôt qu’à filmer une ambiance intimiste en basse lumière !

Quels usages pour cet appareil de compromis ?

Dans sa vidéo de présentation Canon assume ses choix, comme la limitation à une optique fixe, et présente clairement cet appareil comme une « caméra B » si on est dans une approche de production exigeante : ce qui sous-entend la caméra-compagnon d’une C300 Mark II !! D’ailleurs je ne serai pas surpris d’opérations marketing proposant la XC10 en bundle avec une nouvelle C300 Mark II à un tarif préférentiel. Attendons les tests pour voir comme les images se mélangent entre elles.

Mais Canon dédie aussi cette XC10 à un usage comme caméra principale pour le tournage de reportages 4K en news ou « business », où on rechercherait un appareil hybride pour aussi prendre des photos. Sur le papier ce positionnement semble cohérent si on n’est pas déjà équipé pour la vidéo. Mais sinon je pense qu’un vidéaste équipé d’un DSLR restera probablement en production HD avec son beau parc optique et un 70D, 6D ou 5D Mark III en attendant un vrai reflex APC ou Full-Frame enregistrant en 4K.

Quels fichiers vidéo ?

Ne rentrons pas des heures dans le détail de la compression utilisé ici. Pour faire simple Canon lance une famille de compression marketée « XF-AVC » qui reprend la même démarche que Panasonic et Sony pour gérer le 4K avec leur famille AVC-Ultra et XAVC : une compression H264 Intra-Frame (c’est-à-dire sans GOP difficile à gérer en 4K par les ordinateurs en post-prod). Bref, une sorte de ProRes ou DNxHD mais basé sur le H264. Donc de gros et lourds fichiers, mais qu’un ordinateur récent devrait savoir lire et monter.

Quel potentiel pour la couleur ?

Malheureusement le traitement d’image repose sur une profondeur des couleurs en 8bit et non en 10bit, ce qui limitera le nombre de nuances de couleurs pour un étalonnage poussé. On travaillera donc plutôt le style visuel de son image dès la prise de vue et on n’attendra pas trop de sa post-production au risque de voir surgir du banding ou des artefacts sur les dégardés fins (liés au manque de nuances couleurs du 8bit).

Les regrets

Le nouveau principe de mise au point Dual Pixel lancé sur le Canon 70D ne se retrouve pas sur le XC10. Pour certains plans de suivi d’un sujet au centre de l’image ce mode de mise au point semble bien se débrouiller, alors son absence sur un nouvel appareil dédié vidéo c’est bien dommage, surtout vue l’importance d’une bonne mise au point en 4K.

En UHD on ne dépassera pas le 30 images/seconde. Pourtant l’intérêt de monter en gamme en passant de la HD au 4K ce n’est pas seulement de monter en résolution, mais aussi en fluidité de prise de vue en progressif avec du 50P ou 60P (qui se généralise d’ailleurs en production HD et en diffusion web avec Youtube).

Related Posts

maj gopro hero4 black Nouvelles fonctions importantes pour la GoPro Hero4 Black

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *